Actualisation de l’hydrologie du Rhône-aval et études sur les crues de 1993 et 1994.

Les débits caractéristiques du Rhône, pour les périodes de retour 2 à 1 000 ans, ont été estimés dans l’Étude Globale du Rhône (EGR), par l’utilisation de la méthode QdF élaborée par le Cemagref. Cette estimation a été réalisée avant que ne surviennent les crues historiques de 2002, 2003 et 2008.

Une actualisation de cette hydrologie du Rhône est envisagée en appliquant une méthodologie à définir après analyse et comparaison d’autres méthodes existantes.
Toutefois, préalablement à cette révision complète de l’hydrologie du fleuve, et dans le cadre opérationnel des procédures d’instruction en cours, la DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement a souhaité disposer d’une mise à jour des débits caractéristiques du Rhône, selon la méthode QdF initialement appliquée dans l’étude globale du Rhône et tenant compte des crues majeures depuis 2002, sur les stations du Rhône-aval de Viviers et Beaucaire où des épisodes de crue significatifs sont intervenus.

Consulter :

> Rapport d'étude n°1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,33 Mb

De même, suite à la conférence de consensus sur les débits de la crue de décembre 2003, une nouvelle courbe de tarage est appliquée à partir de décembre 2003. Cette nouvelle courbe de tarage interroge les débits de crues de 1993 et 1994 qui servent de référence, en tant qu’événements récents, en aval du barrage de Vallabrègues.
 Une analyse du fonctionnement global de ces deux crues, intégrant les stations du Rhône et des affluents en amont, a été faite pour identifier les paramètres de propagation qui pourraient être affinés.

Consulter :

> Rapport d'étude n°2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,37 Mb