Entrées territoriales

Rhône Moyen

Schéma de gestion du Rhône Moyen

 

vignette_1b_2

Ce schéma de gestion du Rhône moyen dont le périmètre géographique s'étend de Givors à la plaine de Donzère Mondragon, constitue une déclinaison territoriale du volet « Inondations » et du volet « Qualité des eaux, ressource et biodiversité » du Plan Rhône qui souligne les synergies possibles entre gestion des crues et restauration d'une meilleure fonctionnalité du fleuve.

 En conciliant l'approche hydraulique de prévention des inondations avec l'approche de protection et de restauration des milieux et en croisant les multiples enjeux du territoire du Rhône moyen, ce schéma de gestion s'inscrit également dans un processus qui répond aux orientations du SDAGE Rhône-Méditerranée approuvé en novembre 2009.

Différentes phases de concertation et de consultation, à travers les Comités Territoriaux de Concertation et les réunions locales organisées entre mai 2010 et octobre 2011, ont permis de partager les diagnostics, d’intégrer des propositions locales et de valider le contenu de ce schéma de gestion.

Si ce document n’a pas de caractère réglementaire, il constitue toutefois un outil de référence au service des acteurs gestionnaires du fleuve et des maîtres d'ouvrage, sur les études et réalisations en cours. Il met également en lumière des pistes d’actions possibles sur lesquelles les acteurs locaux vont pouvoir se positionner car la finalisation de ce schéma ne doit pas empêcher la poursuite des réflexions plus larges sur le devenir des territoires du Rhône moyen.

Consulter le schéma de gestion du Rhône Moyen

Étude sur l’inondabilité de la plaine alluviale du Rhône sur le secteur d’Etoile – Livron (Drôme)

printegarde

Dans le cadre du volet « Inondations » du Plan Rhône, la DIREN de bassin Rhône-Méditerranée a confié au Laboratoire IRG (Institut de recherches géographiques) de l’UMR 5600 Environnement, Ville & Société, la réalisation d’une étude sur l’inondabilité de la plaine alluviale du Rhône sur le secteur d’Etoile – Livron (Drôme) et l’évolution de sa sensibilité depuis la crue de 1856.

Entre Etoile-sur-Rhône et Livron – La Voulte-sur-Rhône (Printegarde), des secteurs de lit majeur du fleuve semblent enregistrer une aggravation des niveaux de crue par rapport à un « état de référence » calé sur la crue de 1856 (crue centennale) et une augmentation de leur fréquence depuis une quinzaine d’année (1993).
 Les riverains identifient une série de causes générales (changements dans le bassin versant et réduction des zones inondables à l’amont) ainsi que des causes locales parmi lesquelles :

  • l’inondation de Printegarde pour les débits plus faibles qu’annoncés à la station de Valence ;
  • le remblaiement alluvial de la retenue de Baix ;
  • la fermeture du siphon sous la Drôme, attribuée à la création et à la protection de la zone industrielle départementale (ZID) de Chambenier ;
  • la réduction du champ d’inondation sur la commune de Loriol par l’emprise de la ZID
     de Chambenier ;
  • l’effet de la micro-centrale du Pouzin et de la modification du point de réglage de la retenue de Baix ;
  • les chasses EDFÉlectricité de France de la basse Isère.

Cette étude vise à produire une analyse critique des faits sur la base des constats exprimés par les riverains, de hiérarchiser l’importance des différents facteurs qui méritent d’être retenus et de procéder à des recommandations ou suggestions.

> Etude sur l’inondabilité de la plaine alluviale du Rhône dans le secteur d’Etoile-Livron (26) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 27,29 Mb

Schéma directeur de restauration écologique des lônes sur le secteur de Donzère-Mondragon

Lône de Lascombe

Dans le cadre de ses missions d’intérêt général, la CNRCompagnie Nationale du Rhône mène des actions de restauration hydraulique et écologique des milieux naturels rhodaniens. Après avoir réalisé des travaux de restauration sur le Rhône amont et certains secteurs du Rhône moyen (Vieux-Rhône de Péage-de-Roussillon, Vieux-Rhône de Montélimar), la CNRCompagnie Nationale du Rhône poursuit l’avancée sur ces secteurs et mène des études pour la restauration des lônes et des marges alluviales du Vieux-Rhône de Donzère-Mondragon.
 
Plus d'informations sur le site de la CNR
 
 

Directive inondation

Sur le Rhône moyen, trois territoires à risque important d’inondation (TRI) ont été identifiés : le TRI de Vienne, le TRI de la Plaine de Valence et le TRI de Montélimar.