Réduire la vulnérabilité des bâtiments publics

De par son importance au niveau de la gestion de crise ainsi que de l’exemplarité de l’État et des collectivités dans l’affichage et la prise en compte du risque dans la gestion des bâtiments, la réduction de la vulnérabilité des bâtiments publics constitue un axe majeur d’intervention du volet « Inondations » du Plan Rhône.

Les bâtiments et services concernés sont à la fois les bâtiments utiles à la gestion de crise, les bâtiments abritant ou hébergeant des populations sensibles, mais également les bâtiments utiles à l’exercice de missions de services publics, ou à forte valeur patrimoniale.

Un programme de réduction de la vulnérabilité des bâtiments publics et des établissements recevant

du public (ERP) a été lancé sur le secteur du Rhône moyen (Drôme et Ardèche) afin d’accompagner les collectivités dans le diagnostic de la vulnérabilité de leurs bâtiments stratégiques et la mise en place de plans d’action adaptés. A terme, l’objectif est de généraliser ce type de démarche à l’ensemble du linéaire rhodanien en sensibilisant les acteurs et gestionnaires de sites potentiellement impactés par les crues du Rhône à l’intérêt de développer des actions concrètes en matière de réduction de vulnérabilité.

Pilotée par la Mission Rhône (DREAL de bassin Rhône-Méditerranée), ce programme est conduit en partenariat avec les acteurs locaux de la Drôme et de l’Ardèche que sont les Directions départementales des territoires (DDT), les Services interministériel de défense et de protection civiles (SIDPC) des préfectures, les Services départementaux d’incendie et de secours (SDIS), les collectivités et les gestionnaires concernés.

Du recensement ...

La démarche initiée a nécessité au préalable de recenser les bâtiments et services publics ayant un rôle pendant la gestion de crise.

Trois catégories ont été clairement identifiées :

1) Bâtiments publics participant directement à la gestion de la crise  

Et hébergeant les services qui participent aux opérations de secours, les centres de commandement, l’hébergement des populations évacuées, les centres opérationnels des services potentiellement impliqués, comme par exemple : les casernes de pompiers, préfectures, gendarmeries, hôpitaux, casernes militaires, mairies, services techniques, entreprises de travaux publics pouvant être réquisitionnées, etc.

2) Bâtiments publics abritant une population sensible ou vulnérable physiquement

Telles que les personnes à mobilité réduite, les personnes âgées ou les enfants ; se sont par exemple des écoles, des crèches, des maisons de retraite, des prisons, etc.

3) Bâtiments participant aux missions de service public  (hors crise).

Cette catégorie concerne tous les bâtiments dont l’activité doit être maintenue, même en mode dégradé, en cas d’inondation afin d’assurer une continuité du service public. Sont également concernés les bâtiments publics à forte valeur patrimoniale (musées, églises, archives, etc.).

Ce recensement a permis d’identifier l’ensemble des sites à l’intérieur des zones inondables du Rhône, en croisant les données cartographiques de l’aléa avec les données des SDIS et des collectivités.

…Au séminaire d’échanges

Un séminaire a été organisé en mai 2009 à Valence afin de présenter aux acteurs locaux et gestionnaires les objectifs du programme, les bénéfices à attendre et prendre en compte leur expérience de terrain. Ce séminaire a été l’occasion de montrer des retours d’expériences en matière de diagnostic que ce soit à travers le témoignage des gestionnaires de l’hôpital d’Avignon, ou celui de la ville de Voiron. Un temps d’échanges a été consacrée aux perspectives de mise en œuvre d’une telle démarche et à l’identification des outils nécessaires pour accompagner les acteurs et gestionnaires concernés.

…A la réalisation d’un guide de diagnostic

 

Un guide méthodologique de diagnostic de vulnérabilité au risque inondation des bâtiments publics et des ERP a été réalisé pour les zones inondables du Rhône de la Drôme et de l’Ardèche. Il s’adresse aux gestionnaires et aux responsables de bâtiments et d’établissements.

Il a été conçu d’après les résultats d’enquêtes réalisées sur une centaine de bâtiments publics parmi les 400 ERP recensés dans le périmètre d’étude (enveloppe des paléo-environnements de la Drôme et de l’Ardèche).

Ce guide met également à disposition un cahier des charges type pour les gestionnaires intéressés par la démarche et voulant connaître à la fois la situation précise d’inondabilité de leur site, les impacts de différents scénarios d’inondation par le Rhône, et les mesures possibles à mettre en place sur le site afin de réduire les dommages potentiels, assurer un redémarrage rapide après crue, ou maintenir une activité sur site pendant l’inondation pour les services ayant un rôle particulier pendant les inondations. Ce cahier des charges est à adapter en fonction des caractéristiques locales du site (Guide de diagnostic ).

Télécharger la plaquette d'information :

> Plaquette d'information vulnérablité des bâtiments publics - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 6,83 Mb