Réduire la vulnérabilité des exploitations agricoles

La réduction de la vulnérabilité des activités agricoles constitue un axe stratégique du volet « Inondations » du Plan Rhône. Dans les secteurs qui restent exposés aux inondations malgré les protections, elle consiste à adapter les exploitations agricoles pour les rendre moins vulnérables, à limiter les dysfonctionnements et dommages en période d'inondation, mais aussi à favoriser le retour à la normale.

En tant qu'activité économique fortement implantée dans les plaines inondables par le Rhône, et parce qu'elle contribue aussi à la préservation de ces zones, l'agriculture bénéfice d'un programme de réduction de vulnérabilité initié dans le cadre du Plan Rhône.

Du recensement à l'évaluation économique de la vulnérabilité

Entre janvier 2006 et avril 2008, une première étude conduite par la profession agricole regroupée au sein de l'association des Chambres d'agriculture Rhône-Méditerranée (CARM ), a permis de recenser les exploitations agricoles situées dans les zones inondables par le Rhône.

Un appel à projets ciblé sur dix secteurs

Fin 2008, après avoir validé les mesures techniques proposées par la profession agricole, les partenaires du Plan Rhône ont décidé d'aller plus loin en lançant un appel à projets (cahier des charges ) et en consacrant 10 millions d'euros pour accompagner financièrement les agriculteurs volontaires dans la mise en œuvre de mesures de réduction de vulnérabilité.

Financements associés & informations pratiques

Sur les dix secteurs ciblés, chaque exploitant enquêté a établi un plan d'actions chiffré. Dans le cadre du Plan Rhône, le taux de financement prévu pour les diagnostics et la plupart des travaux est de 80% dont 50% par la Commission européenne à travers le programme opérationnel pluri-régional FEDERFonds européen de développement régional (POPProgramme Opérationnel Pluri-Régional FEDERFonds européen de développement régional) complété par 30% apportés soit par l'Etat, l'Agence de l'eau Rhône-méditerranée & Corse ou par les collectivités locales.

Premier bilan et perspectives

La démarche innovante de réduction de la vulnérabilité des exploitations agricoles, engagée par l’appel à projet lancé en 2008, est entrée en 2011 dans une phase opérationnelle avec la concrétisation sur les secteurs pilotes des premiers travaux par les agriculteurs aidés par le Plan Rhône.