Plan Rhône 2007-2013 : Volet Transport fluvial

Les projets phares du transport fluvial, du Rhône à la Méditerranée.

Le transport fluvial représente un moyen massifié et performant pour le transport de fret. Sa sûreté et ses performances environnementales en font un mode de transport particulièrement intéressant dans un contexte de saturation des infrastructures routières du couloir rhodanien.

Initié au travers du Plan Rhône, le débat public sur la politique des transports dans la vallée du Rhône et l'Arc Languedocien qui s'est tenu au cours de l'année 2006, a démontré l'intérêt de la population et des différents acteurs pour le développement de la voie d'eau et du transport fluvial.

Le plan Rhône et le volet Transport Fluvial prévoient ainsi de mieux utiliser cette voie d'eau pour soulager les axes routiers et favoriser le développement économique; en offrant aux ports de Marseille et de Sète un débouché indispensable vers l'intérieur du territoire.

L'infrastructure fluviale à grand gabarit sur 550 km entre Pagny et le débouché maritime, représentent un moyen performant pour assurer le transport d'une partie des marchandises transitant sur le réseau routier ainsi que pour desservir et approvisionner les ports de Marseille et de Sète.

Un essor à accompagner par des projets structurants

Au cours des dernières années, le trafic fluvial du bassin Rhône Saône a connu une très forte augmentation avec un doublement entre 1998 et 2005 . L'ouverture d'une première ligne régulière de conteneurs en 2001 a entraîné une croissance considérable de ce trafic.
La nature des marchandises transportées s'est également fortement diversifiée depuis dix ans pour des produits à plus forte valeur ajoutée.

Afin d'accompagner et favoriser cet essor, le CPIERContrat de Plan Interrégional Etat-Régions 2007-2013, signé le 21 mars 2007, prévoit au travers du Plan Rhône de poursuivre et d'amplifier l'effort de développement et de sécurisation des infrastructures, en s'appuyant notamment sur l'amélioration des capacités dont dispose déjà le bassin. L'objectif est de profiter des perspectives de développement de trafic du port de Marseille, en particulier pour les conteneurs, mais également pour les vracs.

Des projets déjà programmés et aboutis

Les aménagements prévus par le volet Transport Fluvial du Plan Rhône concernent principalement l'adaptation des infrastructures fluviales à un l'accroissement du trafic dans les meilleures conditions de fiabilité, de régularité et de sécurité. Cet objectif passe en premier lieu par la modernisation et l'augmentation des performances des ouvrages. Il s'agit, d'une part d'accroître les capacités de l'infrastructure fluviale, et d'autre part d’améliorer le niveau de service et son homogénéité, vis-à-vis des perspectives de développement du trafic de l'ensemble de l'axe Rhône – Saône.