Présentation

Chaque année en France, les activités liées à utilisation et à la valorisation de l’eau comme ressource génèrent 9,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires.  Investir pour préserver la richesse  écologique du Rhône et de son principal affluent, la Saône, c’est aussi contribuer au développement économique des territoires et gérer avec efficacité leur adaptation au changement climatique. C’est l’objectif du volet  « Qualité des eaux, Ressource et Biodiversité » du Plan Rhône, piloté par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse.

Fleuve-Rhone-21-10-2007_G_Poussard_PA_small

Le Rhône - © G. Poussard

Le Rhône et son principal affluent, la Saône, fournissent de nombreux services aux habitants et acteurs économiques tels que la production d’électricité, des activités de loisir et le tourisme, le thermalisme, l’accès à des ressources (poissons, eaux de baignade, eaux minérales etc...), le transport et la navigation etc…

Toutefois, certains usages de l’eau et aménagements historiques génèrent ou ont généré des dégradations sur les milieux naturels. Parvenir à un bon état des eaux et restaurer les milieux font partie des grandes orientations de la politique de l’eau. Celle-ci est définie à l’échelle de bassins versants en concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire, à travers le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGESchéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux), associé à un programme d’actions de 6 ans.

Le volet Qualité des eaux, Ressource et Biodiversité (QRBQualité des eaux, Ressources et Biodiversité), piloté par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse contribue à la mise en œuvre opérationnelle du SDAGESchéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux sur la vallée alluviale du Rhône et de la Saône. Il définit les actions efficaces à mettre en œuvre pour répondre aux enjeux majeurs des milieux aquatiques de la vallée alluviale du Rhône et de la Saône, pour aujourd’hui et pour demain.

Les objectifs du volet QRBQualité des eaux, Ressources et Biodiversité

La programmation 2015-2020 du plan Rhône poursuit les dynamiques engagées lors du précédent contrat de projets et intègre l’évolution des enjeux et du contexte concernant l’eau et les milieux aquatiques. L’adaptation au  changement climatique, la bonne gestion quantitative de la ressource en eau,  qui constitue un sujet majeur pour les usages et le développement économique du territoire Rhône-Saône, sont désormais pris en compte. Le volet QRBQualité des eaux, Ressources et Biodiversité se donne également comme but de parvenir à ce que 60% des eaux du linéaire du Rhône et de la Saône soient au bon état en 2021 et 100% en 2027.

objectifs etat small

Dates clés de la progression vers les objectifs d'état des eaux

Six objectifs retenus

Six objectifs opérationnels guident la programmation 2015-2020 du volet Qualité des eaux, Ressource et Biodiversité du Plan Rhône. Ils visent à parvenir par étapes successives à atteindre 100% des eaux du Rhône et de la Saône en bon état en 2027.

  1. Améliorer la qualité des eaux, en portant un effort particulier à la réduction des pollutions par les substances dangereuses, pesticides compris ;   
  2. Restaurer le fonctionnement du Rhône et de la Saône ;  
  3. Rétablir la continuité écologique et faciliter la circulation des poissons migrateurs ; 
  4. Restaurer et préserver les milieux humides du Rhône et de la Saône ;   
  5. Partager la ressource en eau et s’adapter au changement climatique ; 
  6. Actualiser et valoriser les connaissances opérationnelles pour guider l’action.

> Poster Qualité Ressource et Biodiversité - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,28 Mb

La mise en oeuvre efficace de ces objectifs s'appuie sur :

  • la capitalisation des connaissances et retours d’expériences acquis lors des années précédentes ;
  • des stratégies d’action claires et partagées entre les partenaires sur chaque thématique ;
  • les liens entre recherche et gestionnaires, pour actualiser des  connaissances opérationnelles nécessaires à l’action et anticiper les enjeux émergents.

Une programmation ambitieuse et réaliste

125 millions d'euros d'investissements sont programmés dans le volet Qualité des eaux, Ressource et Biodiversité, sur ces 6 objectifs. 70% des projets répondent aux enjeux de la Trame Verte et Bleue.

Programme d'actions pour les fleuves vivants : projet 2015-2020 (en millions d'€)

Programme d'actions pour les fleuves vivants : projet 2015-2020 (en millions d'€)

 

Des partenaires financiers, pour des actions de grande ampleur

Les porteurs de projets sont au centre de l’ambition du Plan Rhône. Associations, collectivités locales et départementales, instituts de recherche et universités, réalisent les actions nécessaires à l’atteinte des objectifs.

Pour les accompagner, les signataires du Plan Rhône s’engagent à financer 114 millions d’euros sur le volet QRBQualité des eaux, Ressources et Biodiversité, soit 91% du budget global du programme 2015-2020.

  • L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et les 4 Régions Auvergne Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées et Bourgogne Franche-Comté demeurent les principaux partenaires financiers du Plan Rhône. Avec un apport, de près de 65 millions d’euros de subventions, ils financent plus de 50% des projets.
  • La Compagnie Nationale du Rhône (CNRCompagnie Nationale du Rhône) et EDFÉlectricité de France, à la fois financeurs et porteurs de projets, contribuent à hauteur de 42,5 millions d’euros.
  • L’Europe intervient à hauteur de 6,48 millions d’euros à travers le Fonds Européen de Développement Economique Régional (FEDER) et ce, dans le cadre du Programme Opérationnel Pluri-régional Rhône-Saône (POP Rhône-Saône) 2014-2020 . Cet engagement européen et ces nouveaux moyens doivent permettre de créer un véritable effet levier pour des projets particulièrement ambitieux ou innovants en matière de restauration des zones humides ou de valorisation des connaissances opérationnelles.
  • Enfin, d’autres financeurs tels que les conseils départementaux, les collectivités locales, ou autres peuvent également soutenir les projets.
Financements du volet QRB 2015-2020

Financements du volet QRBQualité des eaux, Ressources et Biodiversité 2015-2020 (en millions d'€)

Des progrès notables depuis 1998 :

Les actions engagées dans le cadre des programmes précédents du Plan Rhône ont permis :

  •   de restaurer 30 km  de lônes . La biodiversité aquatique a ainsi été triplée !
  • de convertir 3 200 ha  agricoles  à l’agriculture biologique. 400 agriculteurs ont été aidés à créer des aires collectives de traitement des effluents phytosanitaires et 40 pour du investir dans du matériel de désherbage alternatif.
  • d’aider 126 communes  du bord du Rhône à supprimer l’utilisation des pesticides pour traiter les espaces publics.
  • de partager une stratégie d’action en faveur des poissons migrateurs.
  • d’installer 19 dispositifs de franchissement piscicole  sur le Rhône et ses affluents. 4 passes à poissons  ont ainsi été réalisées sur le cours du Rhône par des acteurs publics ou privés, dont celle de Sauveterre construite par la Compagnie Nationale du Rhône (CNRCompagnie Nationale du Rhône), qui peut être qualifiée de réalisation remarquable.
  • l’édition de 2 ouvrages de référence  sur le Rhône, diffusant les dernières connaissances scientifiques élaborées dans le cadre de la Zone Atelier Bassin du Rhône (ZABR) (lien hypertexte vers page « ressources »). + lien hypertexte sur ZABR vers la page « partenaires »

Les résultats de ces actions sont probants : l’état des eaux et des milieux aquatiques s’est déjà amélioré (cf les cartes ci-dessous). 

Evolution de l’état des eaux du Rhône et de la Saône

Evolution de l’état des eaux du Rhône et de la Saône

> Télécharger les cartes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,63 Mb

En savoir plus sur l'état des eaux :

Rapport 2016 sur l'état des lieux de 2016