Accompagner la croissance du trafic en améliorant le service : 11,89 M€

Un potentiel de développement et des services à améliorer.

Si le réseau fluvial est jugé capacitaire au niveau de son infrastructure principale, des améliorations sont nécessaires pour compléter l’offre de services du bassin Rhône-Saône et assurer une fiabilité totale du fret fluvial.

Réparation navale

Le bassin Rhône-Saône est un bassin "captif" pour les unités navigantes de plus de 40 mètres de long ou 5,5 mètres de large. Le Volet Transport Fluvial veille par conséquent à accompagner des projets de développement permettant d’offrir in situ des équipements suffisants en quantité et en qualité pour répondre aux besoins de travaux d'entretien et de réparation des bateaux.

Le slipway d’Arles étendu pour les grands bateaux

Slipway d'Arles

Le développement du transport fluvial sur le bassin Rhône-Saône passe par l'accroissement de la capacité globale de hissage qui est aujourd'hui sous-dimensionnée par rapport au besoin.

L'établissement Voies Navigables de France au travers du volet Transport Fluvial du Plan Rhône assurera la maîtrise d’ouvrage du projet de modernisation du slipway d'Arles, en vue de sa mise aux normes environnementales et de pouvoir hisser de plus grands bateaux, jusqu’à 135 mètres (au lieu de 120 m actuellement). Ce projet est estimé à 8,5 M€ et doit bénéficier du fond du POP FEDER.

Celui-ci est la seule plate-forme sur le Rhône à l'aval de Lyon actuellement apte à hisser des bateaux mesurant jusqu'à 120 mètres de long et pesant jusqu’à 2 000 tonnes.

Un schéma stratégique pour l’avenir

L’étude prospective de réparation navale élaborée en 2015 par la CNR en partenariat avec VNF conforte à court terme et moyen la position du site d’Arles comme principal pôle de hissage et de réparation navale : les investissements envisagés par VNF seront de nature à répondre aux besoins de hissages à horizon 2025. Avant cette échéance, il n’est pas possible économiquement d’envisager la création d’un nouvel équipement dimensionné pour les plus grands bateaux (création d’un nouveau slipway ailleurs, implantation d’un dock flottant de 140 mètres).

Sur le long terme, en fonction de l’évolution effective de la demande de hissage, il paraît raisonnable d’étudier plus en détail de nouvelles solutions complémentaires.

Télécharger la présentation d’étude de préfiguration d’un second site de réparation navale

Votre contact VNF

Direction territoriale Rhône Saônede VNFVoies Navigables de France à Lyon

Division du Développement
Bureau Economie Transports Prospective
Tél . : 04 72 56 59 00

Les systèmes d’information fluviaux

Le plan Rhône doit contribuer à la poursuite du développement des dispositifs mis en place en matière de navigation intelligente rendue possible grâce à l’équipement du réseau fluvial en systèmes d’informations fluviaux (sites internet d’informations aux usagers, antennes relais, transpondeurs AIS équipant les bateaux) par VNFVoies Navigables de France et la CNRCompagnie Nationale du Rhône.

Il s’agit aujourd’hui d’harmoniser et de rendre interopérables les outils entre les gestionnaires (CNRCompagnie Nationale du Rhône, VNFVoies Navigables de France, voire gestionnaires de ports) voir d’évoluer vers un système d’information unique.